Le mystère des motifs

Récemment, j’ai commencé à intégrer des motifs dans certains tricots que je réalise. Je m’étais commandé un livre de motifs norvégiens et je l’utilise de plus en plus. Depuis, je me fais souvent dire « Wow! t’es donc bien bonne, tu fais des motifs! » et c’est pourtant si simple. Alors, je voulais démystifier l’histoire des motifs avec vous.

Lire un motif

Les motifs sont généralement présentés sous forme de tableaux à deux couleurs et présentent quelques informations essentielles : le nombre de mailles et de rangées nécessaires pour la réalisation du design. Voici un motif que j’ai inventé et utilisé dernièrement :

Motif Flocon

 

 

 

 

 

Ici, on peut voir à quoi ressemblera le motif une fois tricoté ainsi que le nombre de mailles et de rangées. Chaque petit carré représente une maille.  Tous les carrés blancs représentent la laine de base que vous utilisez et tous les carrés gris représentent la laine de couleur différente que vous utiliserez pour faire le motif.

Il y a plusieurs façons de lire le tableau, mais voici les deux plus courantes, selon moi :

  • Si votre travail se fait sur 2 aiguilles, le tableau se lira de gauche à droite pour les rangs impairs (1, 3, 5, etc.) et de droite à gauche pour les rangs pairs (2, 4, 6, etc.).
  • Si votre travail se fait sur 3 aiguilles, (par exemple, pour un bas), le tableau se lira comme un livre, donc de gauche à droite, de haut en bas.

Dans l’image présentée, c’est assez simple puisque le motif est symétrique. Voici un exemple de design qui n’est pas symétrique :

Motif Chat

 

 

 

 

 

 

Il est à noter que normalement, pour qu’un motif soit bien visible et dans les bonnes proportions, vous devrez tricoter le point Jersey.

Tricoter un motif

Maintenant que vous savez lire les motifs, il reste à le réaliser. Voici quelques petits points à retenir lorsque vous tricotez :

  • Lorsque vous insérez une nouvelle couleur pour la première fois, assurez-vous que vous avez assez de fil pour tout le motif.
  • Au moment de l’insérer, laissez-vous assez de jeu du côté où la laine se termine pour pouvoir la tisser (camoufler) plus tard.
  • À chaque fois que vous échangez de fil, gardez une tension normale : si vous laissez trop de lousse, vous aurez des trous entre les changements de fils / si vous serrez trop, le motif sera comprimé et gondolé.
  • Des bouts de fils non-tricotés s’accumuleront entre les insertions : c’est normal!
  • Lorsque vous terminez votre motif, coupez la laine en vous laissant assez de lousse pour la tisser plus tard.

Vous êtes maintenant des super-héros des motifs! À vos aiguilles!

-LT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s